Coordonnées

Maison Médicale Laennec

Rue du Val d'Orient

22690 Pleudihen sur Rance

 

www.cabmedpleudihen.fr

cabmedmg@outlook.fr

Tél : 02 96 83 20 25

----------------------

Publié par Cabinet Médical des Drs HAMONIC et PAPIN

Vimages-copie-2.jpegaccination la première année : L’effet antalgique d’un biberon d’eau sucrée

Un biberon d’eau sucrée donné au cours d’une séance de vaccination réduit, chez les bébés de 1 à 12 mois, la fréquence et la durée des pleurs.

L’action antalgique apparaît très tôt pour s’estomper en quelques minutes.
.........
Diminution de 80 % l’incidence des pleurs.
          Qu’il s’agisse de biberons de glucose..., pris avant et pendant une séance de vaccination, ils diminuent de 80 % l’incidence des pleurs après l’injection.

Leur durée est également raccourcie grâce à ce biberon.

Les études comparaient la boisson sucrée soit à de l’eau soit à l’absence de tétine.

Pic analgésique à la 2e minute.

Il semble que le mieux serait de commencer à donner le biberon deux minutes avant l’injection.

En effet, le pic analgésique de la boisson sucrée se ferait à la 2e minute, pour ne durer que de 3 à 5 minutes. C’est-à-dire le moment de la libération d’opioïdes endogènes.

            Lorsque plusieurs vaccins doivent être réalisés, Denise Harrison et coll suggèrent de donner le biberon d’eau sucrée avant et pendant toute la durée de l’acte médical.

L’objectif étant de maintenir une action analgésique prolongée.

           Ils concluent que, même si le biberon d’eau sucrée réduit modérément les pleurs tant en incidence qu’en durée, il faut y avoir recours même pour d’autres actes qu’un vaccin.

D’autant plus qu’une solution sucrée agit très rapidement, ne coûte rien et est d’administration facile chez un bébé.

› Dr GUY BENZADON
Arch Dis Child (2010).doi:10.1136/adc.2009.174227.

 

 

 

http://www.quotimed.com/journal/index.cfm?fuseaction=viewarticle&DArtIdx=437695


 


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :