Coordonnées

12 Rue André Souquet

22690 Pleudihen sur Rance

6 ème maison à droite

dans le lotissement à l'angle de la Pharmacie

www.cabmedpleudihen.fr

cabmedph@orange.fr

Tél : +(33) 296 832 067

02 96 83 20 67

----------------------

Publié par Cabinet Médical des Drs HAMONIC et PAPIN

 

Une nouvelle campagne nationale de sensibilisation à l'importance de la prévention et du dépistage du cancer du col de l'utérus  lancée  par l'Institut national du cancer  (INCa).

Cette campagne rappelle notamment les nouvelles recommandations vaccinales, qui préconisent une première injection dès11 ans des vaccins luttant contre l'infection de certains papillomavirus.

 

 

 

GG-2013-06-30-a-11.47.01.jpg

 

 

La campagne nationale de sensibilisation à l'importance de la prévention et du dépistage du cancer du col de l'utérus  rappelle notamment les nouvelles recommandations vaccinales, qui préconisent une première injection dès1 1 ans des vaccins luttant contre l'infection de certains papillomavirus.


Rappelant que 40% des femmes ne réalisent pas régulièrement de frottis en France.

 

 espace grand public  

 

Cancer-du-col-de-l-uterus-une-campagne-pour-rappel-copie-1.jpg

Vaccination + frottis : les deux armes contre le cancer du col de l'utérus

Il existe aujourd'hui deux démarches complémentaires pour se protéger contre le cancer du col de l'utérus : la vaccination et le dépistage par frottis.

Depuis les dernières recommandations vaccinales, (Mai 2013)

la première injection est recommandée chez les jeunes filles dès l’âge de 11 ans et jusqu’à 14 ans, ou en rattrapage jusqu’à 19 ans révolus. Les autorités sanitaires conseillent aux professionnels de santé de profiter du rappel contre les diphtérie-tétanos-coqueluche-poliomyélite (dTcaP) pour proposer la vaccination contre le papillomavirus. De par leur composition, les vaccins anti-HPV ne protègent que contre deux types d’HPV, les oncogènes 16 et 18 responsables de 70 % des cancers du col de l’utérus.

Le frottis reste donc indispensable pour prévenir ces cancers. Il est recommandé d’en faire un tous les 3 ans entre 25 et 65 ans, que l’on soit ou non vaccinée et même en l’absence de relations sexuelles.


Près de 3.000 femmes sont touchées par le cancer du col de l'utérus chaque année en France.

Sources :
 Communiqué de l'Inca - mai 2013

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :