Coordonnées

12 Rue André Souquet

22690 Pleudihen sur Rance

6 ème maison à droite

dans le lotissement à l'angle de la Pharmacie

www.cabmedpleudihen.fr

cabmedph@orange.fr

Tél : +(33) 296 832 067

02 96 83 20 67

----------------------

Publié par Cabinet Médical des Drs PANGAULT et HAMONIC

A compter du 23 juillet, les médecins libéraux seront en première ligne pour la prise en charge de la grippe A

« La Cellule interministérielle de crise (CIC) a décidé de confirmer la prise en charge des malades par le secteur ambulatoire c'est-à-dire par la médecine libérale.
     C'est une des mesures qui étaientprévues dans le plan de lutte contre la pandémie grippale», a indiqué mercredi Brice Hortefeux, le ministrede l’Intérieur.
      « Les médecins généralistes seront au centre du dispositif », a souligné aussi Roselyne Bachelot. « Le SAMU-centre 15 reste en place », mais il est destiné à prendre en charge « les cas graves et les enfants de moins d'un an », a précisé la ministre de la Santé.

      « Toujours à partir du 23 juillet, les pharmacies délivreront sur prescriptions médicales des masques anti-projections gratuitement », a-t-elle dit.
           Elles délivreront également les médicaments antiviraux (type Tamiflu), toujours sur prescription médicale, et qui seront remboursés par l'Assurance maladie

..........
 

 Point sur le signalement

On ne déclare plus les cas individuels

.............L'InVS rappelle aux médecins la marche à suivre pour les signalements, qui ne concernent plus les cas individuels.
            Seuls les foyers de cas et les hospitalisations ou toute aggravation significative et tout transfert d'un patient déjà signalé, en particulier, en soins intensifs doivent l’être.
           Les médecins doivent signaler à la Ddass (Direction départementale des affaires sanitaires et sociales) ou, à défaut, à l'InVS, tout épisode de cas groupés de syndrome respiratoire aigu à début brutal, défini par la survenue d'au moins 3 cas en une semaine dans une même collectivité (famille, classe, unité de travail, colonie de vacances...) et l'absence d'éléments évocateurs d'un autre diagnostic.    ...


http://www.invs.sante.fr/surveillance/grippe_dossier/default.htm

à  partir d'un article dela revue "LE GENERALISTE"  16/07/2009



heure par heure dans les MEDIAS




Consultation et visite à domicile

En cas de grippe ou d’une autre maladie, vous appellerez d’abord votre médecin.

Consultation chez le médecin traitant

Au plus fort de la pandémie grippale, le cabinet médical sera aménagé et adapté pour réduire les risques de contamination.
         Dès l’abord de la salle d’attente, des tableaux ou des affiches signaleront les consignes sanitaires à respecter.
         La salle d’attente ne proposera ni journaux, ni jouets, ni meubles décoratifs susceptibles d’être contaminés et de contaminer des visiteurs non grippés.
        Enfin, les délais d’attente seront aussi limités que possible.

Visites à domicile

Si le patient ne peut se déplacer, un médecin se rendra chez lui.

      Chacun doit respecter cette organisation. Et il est fortement déconseillé, comme c’est le cas aujourd’hui, de se rendre de sa propre initiative au service des urgences de l’hôpital.


Règles d’hygiène essentielles

          La vie en collectivité, l’air confiné et la multiplication des déplacements des personnes et des transports de marchandises favorisent la transmission des virus et des maladies infectieuses respiratoires. Le respect des règles d’hygiène permet de limiter ces risques.

          En cas de pandémie, le respect de mesures d’hygiène élémentaires sera une règle indispensable pour limiter les risques de contamination.


Nettoyage des objets

          Tout autour de nous, les objets et surfaces peuvent être salis par la toux et les postillons de personnes grippées. Le nettoyage des objets et surfaces constitue un moyen efficace de lutte contre la contamination.

Si quelqu'un est malade à domicile :

 *Les objets utilisés par le malade doivent subir un nettoyage rigoureux et régulier (au moins une fois par jour).
 *Le linge du malade peut être lavé en machine ou à la main, en commun avec le linge du reste de la famille, avec la lessive habituelle à plus de 60°C.
 *Il en est de même pour la vaisselle à l'eau bien chaude et au savon.
 *Chaque membre de la famille doit disposer de son propre linge, de ses propres serviettes de toilette et de sa propre brosse à dents.
 *Les surfaces de contact (poignées de porte, meubles, cuvette des toilettes, etc.) doivent être lavées à l'eau chaude avec du savon ou des produits ménagers habituels.



 >Nettoyer scrupuleusement les objets pour éviter d'être contaminé s'ils ont été touchés par un malade.
 >Chacun doit disposer à domicile de ses propres affaires de toilette.
 >Lorsque quelqu'un tombe malade, le nettoyage doit être encore plus rigoureux.




Le port de masques


Il existe essentiellement deux types de masques contre la contamination grippale :

 >Les masques anti-projections seront destinés aux malades de la grippe et à toute personne dans les lieux publics.
  >Les masques FFP2 doivent être essentiellement portés par les personnels soignant ou autres personnes exposées directement au virus



Les masques anti-projections
          Toute personne grippée doit porter un masque anti-projections, aussi appelé masque chirurgical. Le masque est destiné à éviter au malade de contaminer son entourage et son environnement par ses éternuements, sa toux et ses postillons.

          Dans les lieux publics (magasins, transports en commun...) ou au travail, en présence d'autres personnes, le port du masque anti-projections est fortement recommandé lorsque la distance de protection sanitaire (2 mètres) ne peut être respectée.

Les masques de protection FFP2
          Pour son porteur, le masque de type FFP2 réduit les risques de contamination par le virus. Il doit être porté en cas de pandémie par le personnel soignant au contact étroit des malades, et il est fortement recommandé aux personnes qui côtoieront le public de façon rapprochée (caissiers, vendeurs..), ou qui gèrent les déchets (éboueurs...) dans le cadre de leur travail, et d'une manière plus générale aux personnes qui, dans le cadre de leur activité professionnelle, sont exposées directement au virus.




Mouchage, éternuements, crachat, toux

> Se munir de mouchoirs en papier en permanence.
 >Se laver les mains fréquemment.

          Se moucher, éternuer, cracher, tousser, sont des actions du quotidien qui peuvent être à haut risque en cas de maladie. Pour freiner la pandémie et sauver des vies, quelques gestes simples font la différence.

Il est nécessaire de respecter des règles d'hygiène précises :

 *Se couvrir la bouche quand on tousse, de préférence avec un mouchoir.
 *Se couvrir le nez et la bouche lorsqu'on éternue, de préférence avec un mouchoir.
 *Se moucher avec des mouchoirs jetables.
 *Ne cracher que dans un mouchoir.
 *Se laver les mains après avoir toussé, éternué et craché dans un mouchoir.


          Le mouchoir doit être en papier à usage unique. Après usage, il doit être jeté dans une poubelle munie d'un sac et, si possible, dotée d'un couvercle.

          Et bien sûr, il est très important d''apprendre dès maintenant ces gestes aux enfants


Traitement des déchets et ordures

Tous les déchets d'un malade atteint d'une grippe pandémique, (masques, mouchoirs, serviettes en papier...) sont contagieux et doivent être éliminés avec le plus grand soin.

 *Ces déchets doivent être mis dans un sac poubelle.
 *Le sac doit être fermé hermétiquement, sans emprisonner d'air.
 *Il est recommandé de doubler le sac au cas où il se déchirerait.
 *Il peut alors être jeté dans la poubelle des ordures ménagères.


Après avoir jeté le sac, le lavage des mains est essentiel

Lavage des mains

Le lavage des mains joue un rôle clé dans l'hygiène, puisque c'est par les mains que se propage la majeure partie des maladies infectieuses. En situation de pandémie, le lavage régulier des mains constitue un geste essentiel de protection. Il vaut mieux éviter de serrer les mains.

Quand se laver les mains ?

Il faut se laver les mains le plus souvent possible et notamment à certains moments essentiels :
 *Avant de préparer les repas et après avoir cuisiné ;
 *Avant de manger ;
 *Avant de nourrir les enfants ;
 *Après s'être mouché, avoir toussé ou éternué ;
 *Chaque fois qu'on rentre au domicile ;
 *Après avoir utilisé les transports collectifs ;
 *Après avoir visité une personne malade ou avoir eu un contact proche avec le matériel qu'elle utilise ou ses effets personnels ;
 *Avant de mettre ou d'enlever ses verres de contact.


Dans tous les cas, on se lavera les mains :
 *Après avoir retiré un masque ;
 *Après être allé aux toilettes ;
 *Après avoir changé une couche ou aidé un enfant à aller aux toilettes ;
 *Après avoir touché un animal ou ramassé ses excréments ;
 *Après avoir manipulé des ordures ;
 *A chaque fois que les mains sont sales.


Comment bien se laver les mains ?

La méthode pour bien se laver les mains est très importante car le savon seul ne suffit pas à éliminer les germes. C'est la combinaison du savonnage, du frottage, du rinçage et du séchage qui permet de se débarrasser des germes.
 *Se mouiller les mains sous l'eau chaude courante.
 *Se savonner les mains, si possible avec du savon liquide.
 *Se frotter les mains pendant 30 secondes pour produire de la mousse. Ne pas oublier de frotter le dos de la main, entre les doigts, sous les ongles puis les poignets. On peut proposer aux enfants de chanter une chanson (par exemple Joyeux Anniversaire) pour bien se nettoyer le temps nécessaire.
 *Bien se rincer les mains sous l'eau courante.
 *Se sécher les mains avec une serviette propre - si possible une serviette en papier jetable - ou les laisser sécher à l'air libre.
 *Fermer le robinet avec une serviette ou un papier.

Comment optimiser l'efficacité du lavage des mains ?

Pour se laver les mains encore plus efficacement, voici quelques règles essentielles :

 *Utiliser du savon, de préférence liquide ou du savon sans rinçage (Ces produits hydro-alcooliques sont vendus en pharmacie et en grandes surfaces). Les savons en pain ne sont pas aussi hygiéniques car ils restent humides et conservent les virus.
 *Avoir des ongles propres et ne pas les ronger : pour éviter que les virus se cachent sous les ongles, ils doivent être coupés courts et régulièrement brossés avec une brosse nettoyée et rincée.
 *Avoir une peau saine : parce que des mains ou une peau abîmées peuvent se révéler de véritables nids à virus. Il faut utiliser une lotion hydratante pour garder une peau saine.


Se laver les mains à l'extérieur de la maison


          A l''extérieur, il faut prévoir des produits nettoyants hydro-alcooliques ou des lingettes nettoyantes jetables, afin de pouvoir se laver les mains en l'absence de savon liquide dans les toilettes publiques. En utilisant des serviettes jetables/à usage unique, vous éviterez les virus laissés par les autres sur une serviette en tissu.
          Sur le lieu de travail, on veillera à se laver les mains avant tout repas, pendant les pauses et en fin de journée de travail.

Faut-il mieux se laver les mains ou mettre des gants ?

Les professionnels de santé savent utiliser des gants pour se protéger sans pour autant disséminer les virus qui se trouvent sur leurs gants.
Si vous n'avez pas bénéficié d'une formation sur l'utilisation des gants vous allez, avec vos gants, faire pire que mieux et en particulier répandre du virus sur les objets de votre entourage. Vous allez ainsi contribuer à la propagation du virus. Il ne faut donc pas les utiliser.
Il est donc préférable de se laver régulièrement les mains (avant et après avoir été en contact avec des malades, avoir manipulé des objets potentiellement contaminés).


Eviter les contacts physiques

Ces précautions peuvent paraître difficiles et contraignantes, mais il faut se rappeler qu'elles seront temporaires et qu'elles pourront sauver des vies.

Au début de sa maladie, la personne est contagieuse sans le savoir et sans avoir les signes de la grippe. Il est donc important de rester très prudents dans nos contacts proches avec les autres.

En situation de pandémie pour ne pas contaminer les autres, ni être soi-même contaminé, il est fortement recommandé :

 *d'éviter tous les contacts directs entre personnes, tels que les embrassades, les poignées de mains et les caresses sur le visage.
 *de conserver, autant que possible, en l'absence de masques, une distance minimale de protection sanitaire de 2 mètres entre personnes.
 *de suspendre les activités de groupe, comme les sports collectifs.




H1N1 recommandations pour les personnes malades    :  cliquez sur l'image



Recommandations pour les personnes malades