Coordonnées

Maison Médicale Laennec

Rue du Val d'Orient

22690 Pleudihen sur Rance

 

www.cabmedpleudihen.fr

cabmedmg@outlook.fr

Tél : 02 96 83 20 25

----------------------

Publié par Cabinet Médical des Drs PANGAULT et HAMONIC

Les données de surveillance épidémiologique ont permis de révéler depuis le début 2008
la
survenue de plusieurs foyers épidémiques de rougeole en France



       
      

Agent et transmission
     La rougeole est due à un virus
 L’homme représente le seul réservoir du virus.
Sa transmission se fait essentiellement par voie aérienne, soit directement à partir d’un malade soit parfois indirectement en raison de sa persistance dans l’air ou sur une surface contaminée par des sécrétions naso-pharyngées.

Epidémiologie et surveillance
     L’incidence nationale de la rougeole en France était d’environ 300.000 cas par an en 1985
et a progressivement chuté pour atteindre un nombre estimé à 10 400 cas en 2003 et 4 448 en 2004.
    Le nombre de décès par rougeole, qui était de 15 à 30 par an avant la vaccination généralisée des nourrissons, se situe depuis 1989 entre 1 et 10.

Les causes principales de décès rapportées sont les encéphalites.
Le nombre de cas notifiés de panencéphalites sub-aiguës sclérosantes est passé de 25 en 1980 à 3 en 1996.
Au cours de la même période, le nombre d’encéphalites aiguës recensées a lui aussi beaucoup diminué passant de 20 à 30 cas par an au début des années 80 à moins de 5 cas en 1995-1996.

    Dans le monde, la rougeole touche plus de 30 millions d’enfants et reste la principale cause de décès par maladie à prévention vaccinale (875 000 décès par an).
 Cette maladie continue à peser lourdement dans la région européenne (OMS) puisqu’en 2000, on y a dénombré 959 000 cas entraînant 7 000 décès.

Clinique
- La phase de contagiosité commence la veille de l’apparition des premiers symptômes et s’étend jusqu’à 5 jours après le début de l’éruption.
- La période d’incubation dure 10 à 12 jours.
- La phase d’invasion dure 2 à 4 jours. Elle se manifeste principalement par l’apparition d’une fièvre à 38,5°C, suivie de toux, rhinite, conjonctivite et accompagnée d’un malaise général avec fatigue.
- L'éruption maculo-papuleuse, qui débute en moyenne 14 jours après l’exposition au virus, dure 5 à 6 jours, commence au niveau de la tête et s'étend progressivement de haut en bas et vers les extrémités, en 3 jours.
- Les formes compliquées sont plus fréquentes chez les patients âgés de moins de 1 an et de plus de 20 ans.
La première cause de décès est la pneumonie chez l’enfant et l’encéphalite aiguë chez l’adulte.
La panencéphalite sub-aiguë sclérosante, exceptionnelle, survient en moyenne 7 ans après l’éruption et se manifeste par une démence évolutive constamment mortelle.

Traitement
Il n’y a pas de traitement spécifique à la rougeole. La prise en charge repose sur les mesures symptomatiques.

et  la VACCINATION

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :