Coordonnées

12 Rue André Souquet

22690 Pleudihen sur Rance

6 ème maison à droite

dans le lotissement à l'angle de la Pharmacie

www.cabmedpleudihen.fr

cabmedph@orange.fr

Tél : +(33) 296 832 067

02 96 83 20 67

----------------------

Publié par Cabinet Médical des Drs HAMONIC et PAPIN

Sur demande de l'ANSM, la couleur des comprimés quadrisécables de PREVISCAN 20 mg (fluindione) est modifiée afin de minimiser le risque de confusion avec d'autres médicaments ayant une forme similaire.

 

Dès le 13 avril 2015, les comprimés de couleur rose remplaceront les comprimés de couleur blanche.

 

La couleur rose, obtenue par l'ajout d'un colorant (oxyde de fer rouge), doit permettre une meilleure identification du comprimé de PREVISCAN et ainsi éviter des erreurs médicamenteuses.

 

Les patients doivent être informés de ce changement et ne doivent pas arrêter leur traitement.

 

Les boîtes contenant les comprimés roses seront identifiées par une mention spéciales.

 

Pour éviter les erreurs liées à ce changement, des consignes ont été données aux pharmaciens d'officine, aux pharmaciens hospitaliers et aux pharmaciens intervenant en EHPAD.

 

Dès la première délivrance de comprimés roses, les patients sont invités à ramener les boîtes de comprimés blancs à l'officine.

 

SOURCE/ Read more at http://www.vidal.fr/actualites/15248/previscan_fluindione_des_comprimes_de_couleur_rose_a_partir_de_mi_avril/#mVQGUWHY0O67Kmct.99

Du blanc au rose : en pratique
Les conditionnements contenant des comprimés roses seront disponibles à compter du 13 avril 2015. Ils seront identifiés par la mention "NOUVEAU comprimé coloré".


La couleur rose est obtenue par l'ajout d'un colorant, l'oxyde de fer rouge. Le reste de la formulation de PREVISCAN est inchangée, notamment le dosage en principe actif, la fluindione.
 

Pour le patient : poursuivre le traitement
L'information du patient est essentielle.

Les professionnels de santé disposeront pour cela du feuillet élaboré par le laboratoire Merck Serono, à remettre aux patients concernés lors de la délivrance de PREVISCAN.


Le patient doit notamment être informé :
de ne pas arrêter ou modifier la prise de PREVISCAN sans avis médical préalable en raison des risques graves d'événement hémorragique ou thrombotique qui pourrait en résulter ;


après la délivrance d'une boîte de comprimés roses, de rapporter dès que possible les éventuelles boîtes de comprimés blancs de PREVISCAN encore en sa possession.